Opération Cyclistes brillez

Remarques Réunion publique 24/01/17

Quand on vient à vélo aux Loges, avec le nouveau plan de circulation, on est obligé de choisir son itinéraire comme la voiture, car la rue Guy Mocquet n’est pas en double sens vélo, c’est très pénalisant, et du coup, le bout de sens vélo vers la Mairie perd son sens, on ne peut pas se rendre à la maison des associations, au chemin vers l’école.

blablalbalblafjirgohruqiawbeafs fffneulgb fewbul

Ouvrir le sens vélo au moins jusqu’au parking qui permet l’accès à la Poste et de rejoindre la rue de la ferme de l’hôpital

Remarque générale : avec des plans de circulation en sens unique, cela génère des trajets inutiles pour les habitants en voiture, la ville est moins perméable. En général, mieux vaut flux dans les deux sens, avec alternat, by-pass vélo, priorité à droite, pas de stop, pour rendre la circulation fluide mais à vitesse lente. Ce sont les accoups, freinages, accélérations qui génèrent du bruit (et de la pollution) pour les riverains.

fdsgfhngbvcxAqWERGSNGCBFDWFBXGFDEWEFBXFDEFBFDFVBXVFZDFVBXFZDFVB VFDEFBGFEWFRGRE

Et le plan actuel, en quoi est-ce qu’il réduit le transit ? Est-ce que les mesures montrent une diminution du trafic ?

Placer à plat les enjeux ordonnés par priorité décroissante :

– santé publique et qualité de l’air pour tous riverains, villages voisins, biotope, planète (COP21)

– plan amélioration des mobilités actives (et oui, il est supérieur en droit aux intérêts locaux) (PAMA) – marche et vélo

– PLU et PLD Plans locaux de déplacement, Plan de déplacement urbain…

Les élus doivent donc placer leur péréquation en regard des exigences ordonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *